Le travail sur écran

Le travail sur écran s’est considérablement développé ces dernières années. Rédaction de rapports, de courriels, saisie de données, comptabilité, … De plus en plus de postes de travail nécessitent l’utilisation de l’outil informatique, et sur des périodes longues.

Le travail sur écran

Travailler sur un écran plusieurs heures dans une journée peut entrainer l’apparition de divers troubles dont des TMS (Troubles Musculosquelettiques).

L’aménagement des postes de travail permet de réduire ces problématiques en s’appuyant sur des mesures de prévention d’ordre Organisationnel, Technique ou Humain.

Suis-je concerné ?

J’utilise un écran, une souris, un clavier ou tout à la fois ? Alors oui, je suis concerné !

Cette activité, qu’elle représente la totalité de mon temps de travail ou une proportion moindre, peut être à l’origine de troubles en cas de mauvaise installation.

Mais n’attendez pas l’apparition des premières  douleurs pour réagir !

Quelles conséquences ?

  • Une fatigue visuelle caractérisée par des maux de tête, des picotements, des rougeurs et une lourdeur des globes oculaires, un assèchement de l’œil du à une forte sollicitation de la vue. Cette fatigue est intensifiée par le manque de confort ergonomique du poste de travail (reflets d’écran, mauvaise posture, longue durée d’exposition…)
  • Des troubles musculo-squelettiques (TMS) provoqués par une posture statique pendant plusieurs heures, souvent mauvaise. Ils sont localisés au niveau des poignets, de la nuque, des épaules et de la région lombaire essentiellement.
  • Du stress lié aux contraintes de temps, à la diminution des délais, aux injonctions paradoxales. L’apparition de TMS est alors favorisée .

Comment je m'y prends ?

Le travail sur écran est sollicitant pour nos articulations car il représente un travail statique avec des positions forcées. Le poste doit donc être aménagé de façon à réduire les sollicitations et les contraintes.

Tout doit être pris en compte, que ce soit l’organisation du travail (tâches, procédures, …), la disposition du matériels dans l’espace, l’inadéquation des outils mis à disposition pour réaliser ces tâches, ou les formations dont vous disposez pour occuper votre emploi.

Vous pouvez de vous même vérifier vos pratiques et faire évoluer votre poste en prenant en compte certains principes (Lien brochure).

Vous pouvez aussi faire appel à votre service de santé au travail pour bénéficier de notre expertise et de nos conseils.

Attention au télétravail !

En cette période de crise sanitaire, la recommandation va au télétravail.

Cependant, cela n’est pas sans risque si cette modification des pratiques ne s’accompagne pas de préparation et d’anticipation !

Le télétravail bien que réalisé au domicile privé du salarié, reste une situation de travail placée sous la responsabilité de l’employeur. Il doit donc veiller à ce que les conditions de travail ne soient pas dégradées.

  • L’aménagement de l’espace de travail est-il cohérent avec le travail sur écran (pièce dédiée, mobilier adapté) ?
  • Les outils de travail sont-ils fournis et adaptés (ordinateur ou périphériques adaptés) ?
  • L’organisation du travail a-t-elle été réfléchie (charte, respect des horaires, droit à la déconnexion, supervision) ?
  • Des questions, un doute : contactez votre service de santé au travail. Des brochures sont également à votre disposition.